Le projet Ibéro-américain d’Histoire Conceptuelle, mieux connu sous le nom de IBERCONCEPTOS, s’est fixé pour principal objectif d’étudier, de manière systématique, sur le long terme et dans une perspective comparée, les concepts, langages, vocabulaires, discours et métaphores politiques les plus importants, en circulation dans le monde ibéro-américain au cours de ces derniers siècles. Notre travail est plus particulièrement ancré dans cette étape critique de transition vers la modernité qui s’étend des dernières décennies du XVIIIè siècle jusqu’au milieu du XIXè siècle, période qui correspond, ce qui ne saurait être fortuit, à la phase cruciale des révolutions libérales et des processus d’indépendance.

Parallèlement à ce projet de recherche et d’édition, IBERCONCEPTOS souhaite développer un programme de formation de chercheurs en histoire conceptuelle. Dans ce cadre, il s’agirait de former en Espagne, au Portugal et en Amérique Latine un vivier de spécialistes en analyse critique de la politique et du politique sous un angle historico-linguistique.

La création du réseau de chercheurs impliqués dans ce grand projet inter-universitaire remonte à juillet 2004, lorsque, dans le cadre du VII Congrès de l’History of Political and Social Concepts Group-HPSCG, un petit groupe d’universitaires européens et américains de langue espagnole et portugaise a commencé à jeter les premières bases de ce projet. Depuis lors, nos avancées ont été fort significatives.

Nous sommes actuellement une centaine de chercheurs à collaborer dans IBERCONCEPTOS. Nous appartenons à une trentaine d’universités de nombreux pays de la région, Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Espagne, Mexique, Pérou, Portugal, Uruguay, Vénézuela et divers pays de l’espace caraïbe, outre certains chercheurs issus d’universités françaises, allemandes et nord-américaines.

Notre projet propose une nouvelle approche transnationale de l’histoire des vocabulaires de la politique, à la croisée de domaines, disciplines et espaces différents. En partant de quelques précieuses études réalisées en histoire de la langue et de la lexicographie, ainsi que des apports des historiens de la société, de la politique et de la culture, notre objectif est de publier, à moyen terme, un Diccionario histórico iberoamericano de conceptos sociales y políticos. Cet ouvrage prendrait pleinement son sens dans une Histoire atlantique. Une histoire politico-intellectuelle euro-américaine, qui, dans l’avenir, avec d’autres histoires régionales correspondant à d’autres grandes aires géo-culturelles en contact, pourrait trouver sa place dans une histoire « globale », ou, si l’on veut, véritablement universelle.